De l’aube au crépuscule

Le spectacle, une trilogie

Cette nouvelle création sera constitué de trois volets. Dans ces trois volets, nous allons emprunter un chemin : celui que suit un individu de la naissance à la mort. La toile de fond sera l'univers du cirque avec ses exigences, ce dépassement de soi toujours reconduit, parce qu'il est avec ses prouesses l'ultime impossible à atteindre.

- Aube pour enfants à partir de 2 ans :

Dans ce premier volet, c’est l’éveil à la vie, la découverte de soi dans le petit monde protégé de l’enfance. Nous mettrons en scène la naissance, la découverte du corps et de ses mouvements avec les sensations que cela procure. Autant d’étapes et de chutes nécessaires pour se tenir debout et pouvoir ensuite sortir du cocon familial.

- Zénith pour enfants à partir de 5 ans :

Dans ce deuxième volet où le corps existe debout, le monde s’agrandit, et il faut trouver sa place. Il faut apprendre à vivre avec soi-même et avec les autres. Nous jouons à être, nous faisons des choix, c’est la période des premières fois, des contradictions et des grandes décisions.

- Crépuscule pour tout public :

Dans ce troisième volet, nous avons atteint notre maturité, en tout cas nous le croyons. Nous n’osons plus entreprendre car nous avons peur du regard des autres. Accepter que nous pouvons échouer, c’est un préalable à toute avancée et un moyen de développer nos qualités d’homme. C’est un moyen de nous questionner, d’éprouver toujours notre désir et de continuer à rêver l’impossible possible. Avec ces trois spectacles nous allons emprunter un chemin : celui que suit un individu de la naissance à la mort. La toile de fond sera l'univers du cirque avec ses exigences, ce dépassement de soi toujours reconduit, parce qu'il est avec ses prouesses l'ultime impossible à atteindre.

Origine du spectacle

Pour cette nouvelle création, nous voulons travailler sur les différentes étapes de la construction d’un individu de l’aube au crépuscule de la vie.

Dès ses premiers pas, l’enfant est confronté à l’échec. Il tombe, pleure et se relève et nous l’acceptons. Nous considérons ces étapes comme nécessaires pour apprendre à marcher, à parler, à grandir… Mais en vieillissant, nous nous autorisons de moins en moins ce droit à l’erreur. Serions-nous devenus si différents ? Serions-nous devenus des super héros ? …

Quels sont les ressorts qui nous permettent d’avancer, d’évoluer, de continuer. Comment devenons nous ce que nous sommes ?

Au fur et à mesure de nos recherches et de nos envies, nous est apparu la place et l’importance que prennent les erreurs et les échecs dans notre vie. Ils sont souvent l’origine même de toute avancée. Il semble même fondamental voire inévitable de se tromper pour comprendre qui nous sommes, pour trouver le chemin. Mais est-ce si grave ? D’une certaine façon, nos échecs s’apparentent aux épreuves que doivent surmonter les personnages des contes traditionnels. Nous sommes tous des "héros modernes" lorsque nous cherchons à dépasser nos limites.

Il faut oser ! Et oser, c’est d’abord oser se tromper…

Et l’idée d’un spectacle concept est née ; une trilogie pour raconter la vie de la naissance à la mort.

Une trilogie verra donc le jour entre 2019 et 2021 :

- AUBE, le premier volet s’adressera aux enfants de 2 à 7 ans

- ZÉNITH, le deuxième volet aux enfants de 5 à 12 ans

- CRÉPUSCULE, le troisième volet au tout public

Le principe étant que le deuxième volet viendra compléter le premier volet et le troisième les deux premiers pour obtenir un spectacle tout public d’une heure vingt environ.

Scénographie et mise en scène

Dans le prolongement du travail entamé avec Le Livre de la jungle, nous souhaitons approfondir notre recherche sur la déstructuration du corps. Ces "corps non finis" symboliquement représentés par un élément (une tête, deux mains, des pieds…) et qui suffisent à recréer, par l'imaginaire et le regard du public, un personnage.

Nous avons cette fois-ci choisi de travailler à partir d'improvisations et de manière chorégraphique avec des objets, des marionnettes, des matériaux bruts comme le tissu, la mousse, le carton, le plastique, le bois…

Dans la mesure du possible, la part belle sera donnée à une écriture non textuelle. Les dialogues des personnages seront constitués de musique, de bruitages, des corps et des objets en mouvement. L’écriture se fera en grande partie sur le plateau avec les 4 comédiens marionnettistes. Mais nous alternerons ces séances de recherches dirigées avec un travail sur table.

Dans les canevas d'improvisations, nous nous attacherons à représenter des étapes clefs ou représentatives de la constitution de l’individu à chaque période de la vie. Dans ces moments de passage, nous souhaitons valoriser le droit à l’erreur afin de dédramatiser les difficultés et les épreuves que rencontrent tout individu pour exister. Laisser chacun s’éveiller à la vie, se découvrir encore et encore, être un homme en devenir tout au long de sa vie.

Il s'agira probablement du spectacle le plus métaphorique de la compagnie.